Restaurer la nécessaire continuité entre  formation initiale et insertion professionnelle, et favoriser l’institutionnalisation du  développement des compétences tout au long de la vie. La formation continue doit être pensée comme une composante essentielle de la stratégie de réussite économique des entreprises et de la collectivité. Elle favorise l’adéquation  entre les compétences  des salariés et l’emploi.

Elle est d’autant plus indispensable en matière de lutte contre le changement climatique. En effet , c’est aujourd’hui , maintenant que les décisions politiques économiques sociétales doivent intégrer la dimension de la lutte contre le CC.

La nécessité de la prévention des catastrophes naturelles, de l’analyse es retours d’expériences pour une amélioration de la sécurité des populations, la nécessité d’une adaptation raisonnée au CC, l’obligation immédiate de la transition énergétique, tout cela impose la formation continue et l’acquisition de compétences nouvelles des cadres en appui aux décisions qui engage nt vers un développement durable .

La formation continue et tout au long de la vie est bien une priorité essentielle de l’enseignement dans les pays en voie de développement.

L’IEMSR propose dés maintenant un ensemble de formations courtes dans les domaines majeurs de l’environnement , du développement durable, de la gestion des risques et des crises ,appliqué à tous les domaines de l’activité, multidisciplinaires et transversales santé, énergie, agriculture, gestion de l’eau ,etc

Cette formation est à la disposition des centres de décisions qu’ils soient publiques , des collectivités locales , particulièrement régionales des pays en développement mais également des entreprises, des hôpitaux.