L’IEMSR et l’action internationale de lutte contre le Changement Climatique.

Les Etats dialoguent, négocient, quelques fois s’engagent dans une lutte affirmer contre le Changement climatique. Mais ce sont les acteurs non étatiques, de la société civile, qui constituent l’essentiel des contributions nationales effectives.

La société civile ne peut pas rester passive et se contenter d’attendre que les Etats s’accordent mais doit peser pour encourager les Etats et s’engager pour agir et prendre des initiatives qui permettent une mise en œuvre concrète des accords,et souvent même de les anticiper.

 

Par là elle démontre que Les Etats adoptent des déclarations, concluent des accords, ratifient des conventions, et définissent ou encadrent des politiques publiques avec des législations et des réglementations qui s’imposent aux acteurs non étatiques. Mais ce sont les actions des acteurs non étatiques, de la société civile, qui constituent l’essentiel des contributions nationales effectives.
C’est pourquoi l’IEMSR participe activement en coopération avec différentes ONG partenaires aux grands événements initiés par les Nations Unies dont les COP et ce depuis la COP21.L’IEMSR était présent aux COP 21 22 23 , et aux différentes MEDCOP. Elle sera présente à la conférence, organisée par le Maroc, à Tanger en décembre 2017 , de la » Maison Climat de la Méditerranée « car L’IEMSR participe particulièrement aux événement liés à la Méditerranée.
L’IEMSR a présenté depuis la MEDCOP21 à Marseille en juillet 2015 des solutions de formations qui ont été régulièrement intégrés dans les agendas des solutions successifs. ( à voir en document joint)